Bonjour Eglise du Nazaréen du Morne-Venté, (et ou tout autre frère/sœur en Christ) Que la paix de Dieu soit sur vous, sur vos familles et sur la Martinique.

Sans cette crise sanitaire, normalement ce soir nous aurions « réunion de prière ». Nous voulons garder un certain contact, vous donner des enseignements, partages, méditations même s’ils sont numériques. Ce temps de confinement est un moment pour prier mais aussi lire et méditer la Parole de Dieu. Plusieurs fois dans la journée, lisez, et priez.

Pour cette première d’une série dont ne connait pas la fin exacte, voici ce que je décide de partager avec vous. Je ramène à votre connaissance la prophétie que notre sœur Gaëlle mon épouse avait reçue (mais pas seulement elle) et qu’elle avait partagé lors d’un culte d’évangélisation. Le but n’est pas de glorifier qui que ce soit mais de nous rappeler que Dieu nous avait déjà averti. Dieu merci elle avait pris le soin d’écrire et de garder ce que Dieu lui avait dit. Je retransmets tel quel :

Prophétie faite par Gaëlle, le dimanche 2 Décembre 2018

Bonjour à tous,

Habituellement, quand je monte sur la chaire le dimanche c’est pour vous donner les annonces. Ceux qui me connaissent savent que j’évite dans la mesure du possible de me retrouver face à un public.

Aujourd’hui si je suis devant vous, ce n’est pas pour les annonces mais seulement parce que Dieu m’a demandé de transmettre un message à son peuple.

Un message très particulier et avant de me tenir devant vous, les pasteurs ont consulté Dieu qui leur a demandé de me laisser parler. J’ai aussi échangé avec deux sœurs de notre assemblée à qui Dieu s’est aussi révélé.

Ce que je vais partager avec vous m’a été révélé parce qu’il y a plus d’un mois j’ai consulté l’Eternel, j’ai invoqué Dieu après qu’une sœur en Christ femme de pasteur d’une autre assemblée m’invitait à le faire concernant les nombreuses révélations de jugement que des Chrétiens et qu’elle-même avait reçues.

Le lendemain ou deux jours après, l’Eternel s’est révélé à moi en me disant (Résumé) :

Parle à mon peuple, tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche et avertir de ma part, car si la sentinelle voit venir l’épée et ne sonne pas la trompette, si le peuple n’est pas averti et que l’épée vienne à enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité mais je redemanderai son sang à la sentinelle.

Quand j’ai compris que Dieu me demandait de m’adresser à son peuple, j’ai eu peur, j’ai résisté car je n’aime pas parler face au public, venir devant vous pour parler de la part de Dieu était au-dessus de mes forces jusqu’à ce que l’Eternel se manifeste à nouveau de façon plus pressante par des angoisses, des rêves, des songes, le Saint Esprit s’adressait à mon esprit, il s’est même servi d’un client à mon travail. Je ne pouvais plus me taire, je devais libérer le message de Dieu.

Je ne juge personne, je ne condamne personne, ce message s’adresse à moi, aux pasteurs, au peuple de Dieu.

Dieu m’a révélé que la Caraïbes, la Martinique est sous la menace d’un jugement qui va nous frapper, Il m’a aussi dit que ce jugement est résolu (Es 10 v 22 à 23), il va frapper. Je ne sais pas quand, je ne sais pas à quelle heure. Dieu a parlé de TSUNAMI, Dieu à parlé de TSUNAMI mes frères et sœurs, Il n’a eu de cesse d’appuyer de confirmer cette révélation, j’ai aussi reçu que la coupe était pleine.

Aussi farfelu que cela puisse paraitre c’est très sérieux nous devons nous repentir pendant qu’il est encore temps afin d’être prêt à faire face au jugement.

Voici le Message de Dieu :

« La justice du juste ne le sauvera pas au jour de sa transgression ; et le méchant ne tombera pas par sa méchanceté le jour où il s’en détournera, de même que le juste ne pourra pas vivre par sa justice au jour de sa transgression.

Lorsque Je dis au juste qu’il vivra, – s’il se confie dans sa justice et commet l’iniquité, toute sa justice sera oubliée et il mourra à cause de l’iniquité qu’il a commise.

Lorsque Je dis au méchant : tu mourras ! – s’il revient de son pêché et pratique la droiture et la justice, s’il rend le gage, s’il restitue ce qu’il a ravi, s’il suit les préceptes qui donnent la vie sans commettre l’iniquité, il vivra, il ne mourra pas. Tous les péchés qu’il a commis seront oubliés ; s’il pratique la droiture et la justice, il vivra.

Vos voies ne sont pas droites
Si le juste se détourne de sa justice, commet l’iniquité, il mourra à cause de cela

Si le méchant revient de sa méchanceté et pratique la droiture et la justice, il vivra à cause de cela.

Je vous jugerai chacun selon ses voies maison d’Israël ».

Fin du message de Dieu

Peuple de Dieu, que chacun s’examine soi même

Je ne connais pas vos vies, je ne connais pas vos cœurs, les pasteurs connaissent seulement ce que vous avez bien voulu partager avec eux.

Devant Dieu rien n’est caché, nous savons ce que nous devons changer et arrêter. Dieu nous demande de nous repentir.
Que Dieu nous bénisse.

FIN de l’Intervention de Gaëlle

En relisant cette prophétie, nous pouvons voir que les mots de Dieu sont lourds de conséquence (en éternité). Le ton était grave. Aujourd’hui, (sans tomber dans la peur) nous voyons la gravité des choses avec ce virus qui circule en silence dans notre pays. Il est comme un TSUNAMI qui touche tout le monde.

Avant d’appeler à la protection j’appelle à la repentance ! Ce qui m’a interpelé c’est « vos voies ne sont pas droites ».

Dieu nous parlait déjà à nous tous, nous le peuple chrétien. Donc je me permets d’insister sur la repentance. Ce n’est pas une accusation ou un jugement. Nous savons et Dieu sait où nous en sommes avec Lui ; dans notre relation, dans la profondeur de nos cœurs, dans notre légèreté avec le péché, etc… Repentons-nous sincèrement afin qu’aucun jugement, qu’aucune plaie, qu’aucune maladie ne nous atteigne. Dieu nous a vu. Il a vu nos voies. L’appel est à la repentance et l’obéissance je le répète. Et quand bien même l’un d’entre nous serait touché avec la repentance, Dieu est fidèle pour guérir!

Je termine avec quelques versets :
« Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. » Galates 6 :7
« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » 1 Jean 1 : 9

« Maintenant encore, dit l’Éternel, Revenez à moi de tout votre cœur, Avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations ! Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, Et revenez à l’Éternel, votre Dieu ; Car il est compatissant et miséricordieux, Lent à la colère et riche en bonté, Et il se repent des maux qu’il envoie. » Joel 2 : 12 à 13

Ce soir méditons encore sur cette prophétie…. Ce soir alors que nous prierons à 20h30 simultanément ensemble (avec tous les frères et sœurs nazaréens du M.V) ou ce soir avant de nous coucher : ouvrons nos cœurs à Dieu. Je rappelle que la repentance ce n’est pas simplement le regret : c’est aussi la décision de changer, de ne plus revenir sur nos péchés. Dieu est juste et bon. Sa bonté et sa compassion s’expriment surtout lorsqu’il y a une vraie repentance.

Que le Saint-Esprit de Dieu nous convainque ! Que Dieu vous bénisse et qu’il nous garde ! Que Dieu bénisse la Martinique

Pasteur David MONTREDON-GLISSANT

Follow us: