Bonjour Eglise du Nazaréen du Morne-Venté, (et ou tout autre frère/soeur en Christ)

Que la paix de Dieu soit sur vous, sur vos familles et sur la Martinique.

Notre méditation se trouve dans Ezéchiel 14 : 22

« Oui, ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Quoique j’envoie contre Jérusalem mes quatre châtiments terribles, l’épée, la famine, les bêtes féroces et la peste, pour en exterminer les hommes et les bêtes, 22 il y aura néanmoins un reste qui échappera, qui en sortira, des fils et des filles. Voici, ils arriveront auprès de vous; vous verrez leur conduite et leurs actions, et vous vous consolerez du malheur que je fais venir sur Jérusalem, de tout ce que je fais venir sur elle. »

Le contexte historique du prophète Ezéchiel sort de Babylone. Le peuple de Dieu, ici Juda (Israël Sud), a été envahi par l’empire de Babylone et a été déporté par vague vers Babylone. L’empire Babylone précisément son armée était connu comme étant méchant, violent sans limite. L’objectif de Babylone était d’envahir, de déporter une partie du peuple (généralement les leaders et les érudits capable de soulever une révolte), de détruire tous monuments objets d’identité et de culture du peuple, et finalement de détruire la ville.

Le peuple a été déporté par trois vagues avant la destruction totale de la ville et de Juda. Le prophète Daniel faisait partie de la première vague de déportation mais Ezéchiel faisait partie de la deuxième vague. Ezéchiel a donc été influencé par le ministère prophétique et apocalyptique de Daniel.

Les versets qui nous intéressent parlent d’un jugement sévère qui arrive. Ezéchiel prophétise le futur jugement de Juda et sa capitale Jérusalem à cause de leur désobéissance. Quoique le peuple connaissait Dieu, ses lois ses commandements, ses exigences, il ne respectait pas ses voies. La patience de l’Eternel aussi longue qu’elle soit à une limite et le peuple de Juda (Israël Sud) avait atteint cette limite.

Tout était là pour qu’ils comprennent. Les prophètes parlaient au nom de Dieu, Israël Nord avait déjà disparu, envahi par l’Empire d’Assyrie mais tout cela ne suffisait pas au peuple de Juda pour revenir dans les voies de Dieu. Le jugement et la destruction étaient donc en chemin.

C’est intéressant de voir comment Dieu parle à ses enfants. Il avertit toujours déjà par sa Parole mais aussi par plusieurs manières. Il parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre (Job 33 : 14). Alors le châtiment ou le jugement descend quand l’homme n’écoute pas.

La crise sanitaire que nous vivons semble être un jugement. Les hommes désobéissent mais le pire c’est surtout les enfants de Dieu désobéissent aussi. La patience de Dieu a-t-elle atteint sa limite ? Si cette crise de COVID-19 serait belle et bien un jugement, comme pour la prophétie d’Ezéchiel nous pouvons croire et espérer qu’il y a « un reste » prophétique.

Dans sa prophétie de destruction ou de jugement, Ezéchiel parle d’un reste, un certain nombre de personnes qu’il va garder, protéger, épargner alors que le jugement tombe tout autour. Le verset 22 dit « il y aura néanmoins un reste qui échappera, qui en sortira, des fils et des filles. »

Ce n’est pas la première fois qu’un prophète parle du « reste ». Plusieurs fois Dieu à travers la bouche des prophètes envoie des jugements à cause de la désobéissance mais Dieu épargne toujours quelques-uns. Dans sa grâce ne détruis pas tout, il garde toujours des enfants pour être sauvé mais aussi pour témoigner de sa bonté.

C’est à cela que nous devons nous tenir : FAIRE PARTIE DU RESTE PROPHETIQUE. Il y a de l’espoir. Il y a de l’Esperance Dieu sauve ses enfants ! Dieu protège et épargne le « reste »

Esaie 10 : 20 « En ce jour-là, Le reste d’Israël et les réchappés de la maison de Jacob, Cesseront de s’appuyer sur celui qui les frappait; Ils s’appuieront avec confiance sur l’Eternel, le Saint d’Israël. » Le « reste » s’appuie sur Dieu. Il lui fait confiance.

Michée 2:12 « Je te rassemblerai tout entier, ô Jacob ! Je rassemblerai les restes d’Israël, Je les réunirai comme les brebis d’une bergerie, Comme le troupeau dans son pâturage ; Il y aura un grand bruit d’hommes. » Le « reste » suit Dieu comme une brebis.

Sophonie 3 : 13 « Les restes d’Israël ne commettront point d’iniquité, Ils ne diront point de mensonges, Et il ne se trouvera pas dans leur bouche une langue trompeuse ; Mais ils paîtront, ils se reposeront, et personne ne les troublera. » Le « reste » ne pèche pas et il a la paix en son Dieu.

Jérémie 31:7 « Car ainsi parle l’Eternel: Poussez des cris de joie sur Jacob, Eclatez d’allégresse à la tête des nations! Elevez vos voix, chantez des louanges, et dites: Eternel, délivre ton peuple, le reste d’Israël! » Le « reste » est dans la joie car l’Eternel le délivre.

Alors vous voulez vous faire partie du reste ?

Je veux croire que oui. Alors soyez confiants, suivez Dieu, ne péchez pas, soyez en paix et soyez dans la joie.

Soyez bénis et Soyez « le Reste » prophétique !

Ma prière :

Seigneur en ce moment il semblerait que cette crise soit un jugement. Je n’en sais rien mais tu protèges toujours ton « reste ». Je te demande pardon quand je ne t’ai pas suivi, quand j’ai désobéi, quand je ne t’ai pas fait confiance, quand je n’ai pas été dans la joie. Aujourd’hui je veux faire partie du reste : je crois en toi ! je marcherai dans tes voies ! je te suivrai toi le bon berger ! je ne pécherai pas ! j’aurai confiance en toi et je serai dans la joie ! Au nom de Jésus Amen !

Pasteur David MONTREDON-GLISSANT

Follow us: